L’exposition du 10 au 14 mai… ♥

Et voilà, on y est ! L’exposition est en place ! Beaucoup de temps et d’investissement!

  • des enfants de la classe
  • des bibliothécaires
  • des personnes des 3 villages du RPI investies dans le projet

Aujourd’hui les Cm1/Cm2 ont fait les guides pour les deux classes de l’école. Ils se sont débrouillés comme des chefs ! Bravo à eux, ils peuvent être fiers.

Nous espérons que malgré notre statut de petit village, les familles se déplaceront !

2017-05-11 10.24.542017-05-11 10.30.442017-05-11 10.24.572017-05-11 10.30.382017-05-11 10.25.102017-05-11 10.25.142017-05-11 10.25.192017-05-11 10.25.242017-05-11 10.25.302017-05-11 10.25.372017-05-11 10.25.442017-05-11 10.25.492017-05-11 10.25.532017-05-11 10.25.582017-05-11 10.26.392017-05-11 10.26.552017-05-11 10.26.492017-05-11 10.26.452017-05-11 10.27.052017-05-11 10.27.202017-05-11 10.27.262017-05-11 10.27.342017-05-11 10.28.322017-05-11 10.28.382017-05-11 10.28.442017-05-11 10.28.482017-05-11 10.28.542017-05-11 10.28.592017-05-11 10.29.062017-05-11 10.29.182017-05-11 10.29.232017-05-11 10.29.292017-05-11 10.29.322017-05-11 10.29.362017-05-11 10.29.402017-05-11 10.29.452017-05-11 10.29.522017-05-11 10.29.57

La préparation de l’exposition par la maitresse

Le 9 mai aura lieu l’installation de notre exposition en lien avec nos témoins et notre bibliothèque municipale.

snip_20170505212755

La semaine du 2 au 5 mai a été chargée en préparation d’affichages et de fins de recherches pour que notre présentation soit la meilleure possible.

2017-05-04 11.25.09

recherches sur l’ordinateur et dans les livres

2017-05-04 11.25.26

 

2017-05-04 11.26.28

mise en place des recherches

2017-05-05 17.00.022017-05-05 17.00.222017-05-05 17.00.332017-05-05 17.00.522017-05-05 17.01.03

Recueil de données : les objets

Lors de leur deuxième visite, Joelle, Evelyne, Françoise, Jean Noel et Pierre nous ont apporté des objets conservés de leur enfance ou récupéré avant qu’ils soient jetés :

des cahiers parfois cousus, un cartable, des godillots, des plumiers, des cartes d’apprentissages.

Chanel était chargée d’enregistrer leurs commentaires.

Les élèves étaient ravis de pouvoir feuilleter et poser des questions… même s’ils ont été déçus de ne pas entendre beaucoup d’anecdotes sur les punitions 🙂

Les enfants au XIXè siècle par Raphaëlle

La vie à l’école

L’enfant apprend à l’école l’amour et le respect qu’il doit aux membres de la famille : père, mère, enfants, frères et sœurs, quoi de plus saint, quoi doux que ces noms. Dans le livre de lecture et de morale de E.Devinat on trouve la phrase suivante : « Je suis citoyen français, je suis libre, je suis l’égal de tous les français. »

Les leçons de géographie donnent à l’écolier une image harmonieuse de la France : située entre ses deux mers (Méditerranée et Atlantique). L’apprentissage de chants patriotiques hérités de la Révolution française éveille l’esprit de revanche ; la Marseillaise, qui a cessé d’être l’hymne nationale en 1804 le redevient en 1879.

La leçon de gymnastique est devenue obligatoire en 1880. Un enfant qui a six ans en 1900 aura vingt ans en 1914.

Il n’aura qu’à appliquer la maxime :

« Nous devons à la patrie, qui est la commune mère, tout ce que nous sommes et tout ce que nous avons : notre cœur, nos bras … nos biens et notre vie. 

Les enfants pendant la guerre par Luna

-Elans héroïques

-En 1914-1918, les enfants aussi font la guerre.

-En décembre 1914, deux enfants de 14 et 15 ans habitant Aurillac prennent le train pour aller, ont – ils déclaré, « prêter main – forte à nos soldats pour achever d’exterminer les Allemands ».

snip_20170504152854

-En 1915, Henri Lacorre, âgé de 9 ans, demande au président de la République d’alors l’autorisation de s’engager dans l’armée .On assiste à de véritables « fugues héroïques » qui poussent les enfants à quitter le domicile familial pour aller combattre sur le front aux côtés des soldats.

-Quant aux filles, elles combattent « par la prière ».

snip_20170504152814-Photo d’enfant partant à la guerre.

L’histoire des écoles.

D’après les notes prises par les élèves durant le témoignage. Mise au propre par la maitresse.

 

Joëlle, Pierre et Michel sont venus nous parler de l’histoire des écoles de Champagneux, Grésin et Saint-Maurice de Rotherens.


Michel a été maitre de l’école de Champagneux et de Saint-Maurice.

 

 

Le 17 novembre 1823

La commune de Saint-Maurice de Rotherens n’avait pas assez d’argent pour faire construire une école.

La première école de Champagneux date, d’après les archives, de 1700.
En 1830 à St Maurice, on décide de construire une école de filles. Elle servait de mairie en 1860. L’école de filles a duré de 1836 à 1846. Le conseil municipal de St Maurice loue une chambre pour faire l’école aux garçons. La chambre a été louée le 3 décembre 1861.

Il y a deux écoles : les garçons et les filles en 1858.

 

 

La rentrée se passe le 3 novembre 1858 et la fin Le 1er mai 1859.


Heures : 8h-11h et 14h-17h

Le 10 mai 1863, l’école de filles invite les garçons et les travaux d’agrandissement le même jour mais ça ne s’est pas fait par manque de moyens.

En 1891, l’école devient mixte. L’école de filles devient une école enfantine et la,commune construit une école mixte.

L’instituteur habitait en haut de l’école.
Jusqu’en 1928, il existait deux classes.

 

Le nombre d’élèves

 

1908 : 60 élèves en École enfantine et 32 en mixte.

1927 : 14 en enfantine et 15 en primaire.

1928 : 51 élèves dont 24 en classe enfantine et 27 en primaire.

1982 : l’école ferme puis ouvre un an grâce à la famille de Joëlle qui scolarise plusieurs enfants. (8 élèves)

1983 : fermeture définitive de l’école de St Maurice de Rotherens.

Le maître Michel est arrivé à St Maurice de Rotherens en 1977, dans une Classe unique qui allait de la petite section au cm2.

Un regroupement était possible avec Grésin mais le transport impossible. Champagneux a donc accepté que Michel fasse le transport des élèves pendant 10 ans dans un fourgon jusqu’à Champagneux à l’ancienne école dans le centre du village.

Michel emmenait les élèves, lui même, en voiture au ski à St Maurice !

1992 : regroupement pédagogique entre les 3 communes.

1997 : maternelle à Grésin et élémentaire à Champagneux. Construction d’une nouvelle école à Champagneux.

2008 : terrain de sport

2012 : agrandissement

Recueil de données : témoignages en classe. résumé de Noé, Luna, Solen.

L’école d’avant

-Il y avait Pierre, Joëlle, Jean Noel, Evelyne, Françoise.

1) Comment les classes étaient disposées ?

Réponse :

-On ne voyait pas dehors pour ne pas distraire les élèves.

-Il y avait 4 cours (une classe par cour)

-Les élèves étaient face au tableau noir

-Le bureau de la maîtresse était sur une estrade.

-Les élèves étaient 30 par classe et une classe par niveau.

2) Aviez-vous des uniformes ?

Réponse :

-Oui dans les écoles privées.

-Oui une blouse bleu marine.

3) Comment étaient les punitions ?

Réponse :

-Des lignes et des exercices

-Le coin

4) Combien étiez-vous par classe ?

Réponse :

-Il y avait entre 25 et 30.

-Il y avait entre 30 et 35.

5) Quelles étaient les matières ?

Réponse :

-Il y avait sciences, leçon de morale…

6) Est-ce que les filles et les garçons étaient mélangés ?

Réponse :

-Pas à côté mais dans la même classe.

-1 étage pour les filles et 1 pour les garçons.

7) A quelle époque aviez-vous 10 ans ?

Réponse :

-en  1965

-en 1967

-en 1961

-en 1966

-en 1959

8) Aviez-vous des récrés ?

Réponse :

-Oui chat perché, la ronde, billes, loup touche.

9) Les T.A.P existaient-ils ?

Réponse :

-Non car le jeudi était un jour de congé.

10) Combien y avait-il d’élèves dans l’école ?

Réponse :

-Entre 50 et 60

-22 25 27 28

-50

11) La récré était mixte ou pas ?

Réponse :

-oui

-non

-ensemble dans la cour mais chacun de son côté.

– Tous ensemble : filles et garçons  jouaient ensemble.

12) Y avait-il le sport ?

Réponse :

-oui en été gymnastique

– monter à la corde

-Mouvement pour le dos

 

13) Pouviez-vous avoir des positions décontractées ?

Réponse :

-non

14) Votre école était en zone rurale ou urbaine ?

Réponse :

-rurale

-semi urbaine

-urbaine

15) Quel types de stylos aviez-vous ?

Réponse :

-Au début crayon à papier et après la plume.

-Plume et encrier.

16) A quoi ressemblait votre trousse ?

Réponse :

-Trousse en cuir.

OBJETS VUS

Cartable marron en cuir, photo de la classe, plume, cahier.